Les choix de cette imprimante

 

Entraînement de la tête

Je sais que la solution classique est une courroie dentée, mais cela ne doit pas nous empêcher de penser qu'il peut y avoir d'autres solutions. Avec une courroie, il faut au moins deux poulies spéciales de chaque côté. C'est un petit problème que l'on peut régler soit par un achat soit par une impression 3D. J'ai pensé aussi à une vis sans fin. Vu la précision que l'on a besoin ici, une vis ordinaire peut faire affaire. J'ai réfléchi à la solution d'avoir une barre de guidage lisse et prendre pour la deuxième la tige filetée. Je n'ai pas retenu cette solution parce qu'il me faudrait un moteur qui tourne très vite. Un tour de vis n'avance que d'un millimètre environ. J'ai aussi pensé à une crémaillère, mais cela dépasserait de chaque côté si le moteur est fixe, et alourdirait considérablement la tête si le moteur était avec le laser. Une solution que j'ai aussi envisagé un moment est de faire déplacer la tête verticalement, et du coup une simple poulie et une ficelle suffirait. Cela supprime aussi le jeu de la tête. Tout cela pour revenir au point de départ, et pour finir par faire comme tout le monde: une bonne courroie.

Disposition générale

Les problèmes qui n'existent pas naturellement en perforation avec un poinçon mais que l'on a avec les lasers à diode peuvent être:
- il vaut mieux mettre un ventilateur pour évacuer les fumées, d'une part pour ne pas encrasser la lentille du laser, et d'autre part pour éviter de perdre de la puissance en perçant le brouillard.
- si la découpe n'est pas correcte, les confettis ne doivent pas aller s'enrouler sur la bobine d'entraînement, car cela ferait des variations de diamètre qui n'existeraient pas lors de la lecture. Ce problème apparaît car la bobine d'entraînement tourne à vitesse angulaire constante.
- il ne faut pas que les confettis s'accumulent entre le papier et le laser, sinon on coupe les confettis et plus le papier.

Ci-dessus un certain nombre de possibilités. La solution A est celle qui est le plus souvent utilisée notamment pour perforer avec un poinçon. En partant de cette position, on peut inverser le dessus et le dessous et obtenir la solution B.
En abaissant le laser, on tombe sur la solution C (gain de volume).
En mettant le laser de l'autre côté, on a la solution D qui s'inverse en solution E. F est l'inverse de C.
Si maintenant on ne met plus le papier à plat, mais vertical, à partir de la solution D, j'obtiens la solution G ou H suivant que le papier est vertical ou horizontal. Il n'y a pas de bonne solution, chacune a ses inconvénients. Certaines semblent d'ailleurs assez farfelues (comme moi, ce qui va m'inciter à les choisir?).

Une possibilité est de commencer par une disposition, et si elle ne donne pas satisfaction, d'en changer. Cela ne sera pas forcément un gros problème, car il suffit de déplacer des axes. Inverser le sens de rotation d'un moteur est aisé.

En fait, je vais mettre un ventilateur pour les fumées. Dans tous les cas il faut forcer l'air à circuler du laser vers l'autre côté de la bande. Une aspiration ne me semble pas une bonne idée car on risque alors d'aspirer aussi les confettis. Il vaut donc mieux souffler à partir du laser. Si les confettis veulent bien se détacher et partir tout seul (ou grâce au flux d'air), tant mieux. On peut les aider en mettant une "brosse" tournante voir fixe. Si brosse il y a, il faut la mette côté opposé au laser à cause du flux d'air. Il ne faudrait pas que les confettis aient l'idée de s'enrouler sur la bobine d'entraînement car cela augmenterait le diamètre de la bobine et ferait des différences entre la perforation et la lecture. Pour ce qui est des problèmes de confettis, les solutions E, G ou H sont idéales et B sans doute la pire. Si un confetti n'est pas détaché, il va facilement s'enrouler avec le papier dans certtaines solutions.

Avec le papier que j'ai choisi, une musique de 13mn utilise tout un rouleau complet. On ne peut pas dépasser ce temps sauf en collant bout à bout deux rouleaux. Ce serait possible, mais pas avec les choix des diamètres que j'ai pris. Et les 13mn sont obtenues avec une bobine d'entraînement de très grand diamètre. Avec une bobine "normale", il faudra retirer 10 à 15%. Comme mes musiques font 3'30 à 5'00, on ne peut loger sur une rouleau neuf que 2 à 3 mélodies. Il va donc falloir mettre une bande de papier en place une fois sur deux ou trois, c'est à dire assez souvent. C'est pour cela que les solution D ou E me semblent bonnes, alors que B ou F risquent de poser des problèmes.

Solution A: classique oui, très intéressante pour les cartons, mais je ne le pense pas pour le papier. Avec le carton, les confettis ne peuvent pas rester collés. E si jamais c'était le cas, ce la ne nuirait pas vraiment à le suite. C'est quand même une solution volumineuse. Pour changer le papier, avec une structure col de cygne, c'est très bien. Mais le col de cygne augmente notablement la largeur de l'imprimante. Avec des barres de guidage on est un peu gêné.

Solution B: pas terrible pour changer la bande, des problèmes en perspective avec les confettis. Bye-bye, merci d'avoir pensé à moi!

Solution C: elle prends moins de place que la solution A, mais du coup le changement de papier se complique.

Solution D: c'est une de mes préférées. C'est la meilleure quand au changement de papier. Avec le ventilateur les confettis seront poussés vers le haut et retomberont sur le côté gauche.

Solution E: c'est peut être la solution idéale surtout si on change le papier en retournant la perforatrice. Le problème que j'y vois quand mêle est que le laser une fois qu'il a percé le papier se dirige vers la réserve à confettis. J'ai un peu peur qu'ils finissent par s'enflammer.

Solution F: heu... je crois qu'elle est pire que la B. on garanti que l'on enroule tous les confettis si on n'aspire pas.

Solution G: j'avais pensé à elle parce que en déplaçant la tête verticalement, je supprimerai les jeux. Entraînement genre poulie ficelle. Mais il faudrait que la ficelle soir de bonne qualité, qu'elle s'enroule joliment. Les confettis ne poseront pas de problème, le changement de papier est aisé. Mais c'est plus pour un guidage différent de la tête.

Solution H: cela fait un peu bizarre que de mettre le papier dans ce sens. Dans cette configuration, le changement de papier est aisé, les confettis n'oseront pas monter, ni s'amasser dans l'axe du faisceau. Mais cela fait une perforatrice tout en hauteur. Pour l'instant cela me paraît encore ce qu'il y a de mieux.

 

Bobines

Pour le choix de la bobine réceptrice j'ai donc choisi la plus petite qui me permet:
  - d'avoir une variation de vitesse maximum de 30%
  - de pouvoir passer des musiques de 5mn
  - de pouvoir passer très exceptionnellement des musiques de 8mn
  - d'utiliser du papier de 60g/m²
Ceci impose quasiment une bobine de 50mm de diamètre (voir la page sur ma détermination des bobines).

Concernant la bobine de stockage des musiques, la même page montre qu'il n'y a pas de grandes différences entre une bobine de diamètre inférieur à 20mm. Du coup, si la bobine est en bois, je vais les faire à partir de manche à balais (récup).

 


dansetrad.fr Contactez-moi